Accueil Bijoux Sic-Art Les Pierres Gemmes Les Roches

formation des roches et gemmes

Cet article rappelle brièvement lieux et phénomènes de formation des roches, dans lesquels se découvrent les gemmes.

Présentation
En géologie et en géomorphologie, une Roche est un agrégat de minéraux qui se forme naturellement.
Les roches sont classées en fonction de leur lieu de formation, leur mécanisme de formation et de leur composition minéralogique - ce dernier point n'étant pas abordé ici.

Caractères généraux des roches
Une roche est généralement constituée d’un assemblage de minéraux (quartz, feldspaths, mica, silice, graphite, etc.). Par exemple, le grès, le granite, le sable, l’argile et le calcaire sont des roches. En fonction des minéraux qui les composent, les propriétés physico-chimiques des roches peuvent être totalement différentes en termes de couleur, de dureté, de plasticité, de forme, etc.

Il existe également des roches formées d’un seul minéral (le gypse, par exemple), ainsi que des roches liquides (le pétrole, par exemple).

Les roches constituent la croûte continentale de la Terre (essentiellement des roches granitiques) dont l’âge varie de plusieurs centaines de millions d’années à plus de 4 milliards d’années, et la croûte océanique (roches basaltiques), âgée de moins de 200 millions d’années.

Classification des roches

Classification des roches en fonction de leur lieu de formation
Deux grandes catégories de roches se distinguent généralement en fonction du lieu de leur formation : les roches endogènes, qui se forment à l’intérieur du globe terrestre, et les roches exogènes, formées en surface.
Les roches endogènes se forment en profondeur à partir du magma qui se refroidit. Ce sont principalement des roches magmatiques (plutoniques ou volcaniques).
Les roches exogènes se forment en surface de la croûte terrestre par l’érosion des roches endogènes (action du vent, de l’eau, du gel-dégel) ou par l’action de sources de chaleur ponctuelles (les volcans).

Classification des roches en fonction de leur mécanisme de formation
Les roches sont également regroupées en trois grandes catégories suivant le phénomène qui est à l’origine de leur formation.

Les roches magmatiques
Les roches magmatiques (également appelées ignées ou éruptives) proviennent du refroidissement du magma. Si le refroidissement a lieu en surface, les roches magmatiques sont dites volcaniques ; si le refroidissement se déroule en profondeur, les roches magmatiques sont dites plutoniques. Comme elles ont leur origine dans les profondeurs du globe, les roches magmatiques sont qualifiées de roches endogènes.

Les roches sédimentaires
Les roches sédimentaires sont formées par des dépôts de sédiments au niveau de la surface terrestre (les calcaires, par exemple). Ce sont donc des roches exogènes, issues de l’érosion des reliefs. Bien qu’elles ne représentent que 5 p. 100 de l’ensemble de la croûte terrestre (continentale et océanique), elles recouvrent la majeure partie du globe (environ 75 p. 100 des continents).

Les roches métamorphiques
Les roches métamorphiques, comme les schistes ou l’ardoise, sont quant à elles issues de transformations physico-chimiques de roches préexistantes (magmatiques ou sédimentaires) sous l’effet de températures et de pressions élevées. Les roches métamorphiques peuvent être endogènes ou exogènes.

"roche" Encyclopédie Microsoft® Encarta® en ligne 2009

http://fr.encarta.msn.com © 1997-2009 Microsoft Corporation. Tous droits réservés.

© 1993-2009 Microsoft Corporation. Tous droits réservés.